Depuis le 1er janvier 2009, les informations du MG Club de France se trouvent désormais sur le nouveau site web:
http://www.mgclubdefrance.com
que nous vous invitons à visiter, et à mettre à jour vos marque-pages...

Ce site http://mgcf.free.fr est désormais notre site d'archives, de 1996 à 2008.
Bienvenue sur le site du MG Club de France. Cliquez sur la page de votre choix ci-dessous !
 Page d'accueil Sondage | Click here to go to the English version please English | Cliquez ici pour passer à la version française si vous le désirez Français | Recherche|



Corse 2008
du samedi 13 Septembre au dimanche 20 Septembre




Toulon en ce samedi 13 septembre après-midi, s'anime sous le soleil. Sur les parkings, autour du port, de plus en plus de MG attirent les yeux des passants. Aux terrasses des cafés le long du quai, les gens se congratulent.
Après un an de préparatifs, les 30 MG et le 4x4 de Michel attendent d'embarquer pour Bastia.
Le bateau ayant deux heures de retard, la nuit sera courte mais fatigués, nous nous endormons avant la haute mer, évitant ainsi de ressentir les effets d'une mer agitée.
Dimanche matin nous accostons à Bastia où Gilbert nous attend avec sa belle MGB. La météo menace ! Par petits groupes les MG attaquent la première étape : le Cap Corse. La pluie survient et seul dans la MGA, je ne peux mettre la capote : c'est mon baptême, je suis noyé malgré l'aide de mon parapluie.
Déjeuner magnifique à St Florent « au Petit Caporal ».Wanda et Pascal son mari nous rejoignent et nous indiquent, merci à eux, le parking gracieusement mis à notre disposition par la municipalité, merci à elle.



15 h nous reprenons la route direction Corte, centre de la Corse. Nous longeons le désert des Agriates. Hélas la météo capricieuse nous empêche d'en apprécier la beauté. Défilé des 30 MG sur le Cours Paoli à Corte, c'est la rue principale, pour remercier Gilbert qui en est résident.
On salue au passage la statue de Paoli, père de la constitution Corse qui a servi de modèle à la constitution américaine.
Encore 14 km et nous arrivons au Paesotel de Venaco, endroit merveilleux dans un cadre grandiose.
Pot d'accueil offert par la maison, apéro autour du bar où le barman nous raconte des histoires Corses, évidemment. L'ambiance s'installe.
Lundi, nous stationnons les MG à Corte pour visiter la ville en petit train. Nous montons dans les ruelles étroites de la vieille ville, jusqu'à la citadelle où Cécile nous attend pour une visite guidée de la citadelle. Quel spectacle, Cécile est magique, drôle et surtout elle nous communique l'amour qu'elle a pour son île, pour sa ville. Je t'embrasse Cécile et te remercie pour ton show.






Le déjeuner commence par une très jolie route le long des gorges de la Restonica. Arrêt obligatoire chez « César ».Tous ceux qui y sont allés y retournent, la charcuterie est divine, le site magnifique. La météo nous offre un soleil timide mais pas de pluie, hélas nous devons annuler les baptêmes de l'air, le plafond étant trop bas. Certains choisissent d'aller se promener dans la Restonica, d'autres de se perdre sur les petites routes de montagne autour de Corte ou de profiter de la piscine de l'hôtel.
Apéro et dîner à l'hôtel, où Pierre Druel nous présente la vidéo de son Rallye Paris Pékin en 2 CV.

Mardi, cap sur l'est de l'île. Le soleil est là. Nous rejoignons l'Etang de Diana, après 55 km de petites routes délicieuses, de traversées de villages accrochés à la montagne.
Nos MG sont aux anges, elles sont saluées par les habitants. Des cochons, des chèvres, des chevaux et naturellement des vaches partagent avec elles le code de la route.
Nous déjeunons, sur l'étang, qui produit des huitres et des moules dont nous apprécions
la qualité à table.





Retour à l'hôtel par le défilé de l'Inzeca et le défilé de Strette.Ca tourne, ça monte, un régal pour nos mécaniques. Après le dîner, deux musiciens corses animent notre soirée. L'ambiance prend alors toute son amplitude : nous dansons, nous chantons, nous nous mélangeons. Une fois de plus le MIRACLE MG agit sur le groupe. Etre MG'istes c'est un état d'esprit.

Avec deux équipages anglais,Ted et Sarah Bagnel, Roger et Carol Brooker, un équipage suisse, Erwin et Norion Inglin, un équipage néerlandais, Siert et Annie Graler, et un équipage belge, Michèle et Charles Deguen, notre Rallye était international. Merci à vous d'avoir fait confiance au MGCF et de nous avoir apporté la richesse de vos personnalités.

Je n'oublie pas les participants français, mais la liste est trop longue pour vous citer tous. Vous m'avez donné beaucoup de joie durant cette semaine. Merci !
Mercredi, hélas nous devons quitter ce lieu idyllique pour découvrir les Aiguilles de Bavella. Grandiose mais le monde présent ce jour là nous oblige à pique-niquer un peu plus bas . Nous sommes en avance sur le timing, alors grâce aux conseils de Misline (une future membre mi Corse - mi parisienne) nous partons nous baigner sur la plage de Cupallia : l'eau est à 23°.





Si vous allez un jour en Corse, faites absolument le trajet Propriano – Porticcio par la D157 et D155 au coucher du soleil. A chaque virage vous découvrez un nouveau panorama où le soleil, la mer, le ciel jouent avec vos yeux.

L'arrivée au Coralia fut un peu traumatisante : nous passions d'une petite structure hôtelière à un village vacances et il nous fallut 24 h pour accepter nos nouveaux logements.
Heureusement jeudi pas de voiture. Le bateau nous attendait à Porticcio pour nous emmener découvrir la réserve de Scandola, un des trésors de la Corse. Il suffit de regarder les photos. Le midi, déjeuner à Girolata, petit port que l'on ne peut atteindre qu'en bateau ou à pieds. Le soleil est là et c'est si bon.






Vendredi c'est la plus longue étape : Porticcio Bonifacio. On ne peut pas venir en Corse sans voir ce petit port adorable creusé dans la falaise. Promenade en bateau pour les uns, à pieds dans la vieille ville pour les autres, régal pour les yeux pour tous. Déjeuner au bord de l'eau sous le soleil de la plage de La Tonnara. Le soir, pot d'adieu au Coralia où Christian Lissot nous raconte son rallye avec beaucoup d'humour.

Samedi matin, chacun est libre. Le marché d'Ajaccio, très coloré, très odorant accueille les personnes désireuses de ramener un peu de produits corses sur le continent. Pour ma part, un peu libéré, je m'allonge sur le sable chaud après un bain dans une mer chaude.

Voilà le rêve est terminé il faut reprendre le bateau et rentrer sur le continent sans avoir auparavant reçu un orage d'adieu sur le port. Pas de gros problème mécanique, que du rêve, de l'aventure et de l'amitié. Merci à tous.


Vincent Dransart

[NDLR] pour vous donner une idée du soin apporté à la préparation de ce rallye, admirez les 1ère et dernière pages du road-book.


Si vous avez aimé ce site, vous pouvez voter pour nous en cliquant ici, merci...Votez pour ce site au Weborama Email: info@mgclubdefrance.com Site internet = http://mgcf.free.fr Statistiques gérées par Weborama


This site forms part of MG - The Classic Marque
Email: webmaster@mgcars.org.uk